Réseaux sociaux : le nouveau canal des marques pour s’engager

réseaux_sociaux_marques_engagées_hivency

Crédit photo : Natalie Hua via Pexels

Les marques utilisent de plus en plus les réseaux sociaux pour communiquer sur leurs combats et s'engager auprès d'associations et organismes. C'est le cas de The Body Shop et de L'Oréal Paris, deux marques accompagnées par Hivency dans leur stratégie d'influence. Ces marques ont chacune lancé une campagne de sensibilisation, soutenues par des influenceurs, à l’occasion du 25 novembre, Journée Internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

Le monde digital touche notre vie quotidienne (au travail et dans nos relations personnelles ou à l’école) depuis plusieurs années, mais en raison de la pandémie de Covid-19, notre routine a été complètement engloutie par le numérique. En effet, maintenant 53% de la population mondiale utilise les réseaux sociaux, ce qui signifie une augmentation de 12% seulement cette année.

Alors que tous les autres aspects de la vie ont été contraints de migrer vers des environnements technologiques (travail, vie sociale, loisirs, etc.), la bataille pour l'équité et la justice sociale a été aussi engagée. Et si quelques aspects de notre vie ont certainement souffert de cette migration, ce n'est pas le cas de l'engagement social. Les médias sociaux sont la plateforme la plus adaptée pour diffuser des messages rapidement et efficacement, tout en touchant une grande partie de la population.  Cela en fait le meilleur moyen de communication pour des jours comme le 25 novembre, Journée Internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, où l'impact doit être élevé et immédiat et les informations fournies efficacement. 

Le monde de l’influence évolue vers un marketing de plus en plus éthique et responsable

Pour les marques qui souhaitent faire partie du progrès, les micro-influenceurs sont les plus grands alliés, car ils ont une audience plus active et engagée que les macro-influenceurs. Il est important de se rappeler que les influenceurs sont aussi des êtres humains, qu'ils sont touchés par les mêmes problématiques sociales que les consommateurs et que beaucoup d'entre eux prennent des positions fortes lorsqu'il s'agit de sujets d'actualité. 

The Body Shop et L'Oréal Paris ont adopté deux approches différentes pour lancer leurs campagnes sur les médias sociaux pour la lutte contre la violence à l'égard des femmes. Découvrez-les.

The Body Shop dit STOP aux violences faites aux femmes

The Body Shop a fait appel à la plateforme d’influence Hivency pour lancer leur campagne de sensibilisation. Sur la plateforme, ils invitent les micro et nano-influenceurs à faire partie du mouvement avec un post sur leurs réseaux sociaux.  

Le but de la campagne est que les influenceurs sensibilisent leur communauté et leur communiquent les mesures prises par The Body Shop pour lutter contre la violence faite aux femmes. En effet, The Body Shop est associé à la Fondation des Femmes, de sorte qu’en achetant des produits de la marque on contribue à l’aide des victimes. 

La campagne est encore en cours et elle compte déjà 248 posts et stories. Pour le moment, cette campagne a touché plus d'un million de personnes. Elle a également totalisé 32k "j'aime" et 5k commentaires

Il est très important que, en tant que marque, votre engagement aille au-delà d'un post sur les médias sociaux. Les réseaux sociaux sont le meilleur moyen de communiquer sur ce que vous faites pour aider, et cela doit aller au-delà d’un post Instagram pour susciter une réaction positive dans la communauté. La campagne de The Body Shop en est un excellent exemple.  

#StandUPContreLeHarcelement de L’Oréal Paris

image (4)

La marque L’Oréal Paris invite les influenceurs à faire partie du mouvement Stand Up, un programme international fondé par L’Oréal Paris en partenariat avec l’ONG Hollaback ! et la Fondation des Femmes en France. 

La campagne Stand Up vise à mettre fin au harcèlement des femmes dans la rue, en apprenant aux victimes et témoins à réagir dans ces situations. 81 % des femmes en France ont déjà été victimes de harcèlement dans la rue, mais seulement 20 % déclarent avoir été aidées par un témoin. Raison pour laquelle a été créé Stand Up, un programme de formation qui donne à chacun le pouvoir de réagir face au harcèlement de rue. 

En complément de collaborations avec des macro-influenceuses telles que @Sananas2106, L'Oréal Paris a aussi lancé une campagne sur la plateforme Hivency pour la rendre atteignable aux micro-influenceurs, qui souhaitaient s'engager. Tous ces influenceurs ont l’opportunité de se former au programme Stand Up et de devenir ambassadeurs #StandUpContreLeHarcelement.

La cerise sur le gâteau, c’est de partager une image sur leurs réseaux sociaux pour inspirer leur communauté à suivre eux aussi la formation Stand Up. Le but est d’atteindre le plus grand nombre de personnes possibles pour divulguer une formation pratique et utile. Pour une campagne comme Stand Up de L'Oréal Paris, les  influenceurs sont les meilleurs ambassadeurs possibles. Leur communauté est très engagée, ce qui veut dire que c’est plus probable que leurs abonnés suivent leur exemple et fassent la formation.

26 influenceurs Hivency ont suivi à date la formation Stand Up, la campagne étant encore en cours. Cette campagne a atteint plus de 470k personnes et a eu un taux d'engagement moyen de 2,37 %. Une belle portée qui témoigne de l'intérêt que porte la communauté à ce type de message et de sa volonté de s'impliquer.

Participer à une récolte de fonds ou contribuer à la transmission d'informations importantes sont deux bonnes façons d’ajouter notre petit grain de sel pour un monde meilleur. Pour ce genre de messages, le soutien des influenceurs est inestimable

 

Combined-Shape

Inscrivez-vous à notre Newsletter

  

Nos articles les plus lus

TikTok : qui sont les influenceurs les mieux payés de 2020 ?

Instagram : Qui sont les 10 influenceurs les mieux rémunérés de 2019 ?

Marketing d'influence : les tops et les flops 2019

Commencez
maintenant !

Demander une démo