Que faire quand les résultats de ma campagne d’influence ne sont pas bons ?

campagne influence negative_Hivency blog

En quelques années, le marketing d’influence s’est imposé comme une stratégie marketing incontournable. C’est simple : 80 % des marketeurs considèrent que l’influence est efficace et 89 % affirment que son retour sur investissement est aussi bon que celui des autres leviers marketing, voire meilleur !

Oui, mais voilà. Pour vous, le marketing d’influence ne fonctionne pas. Vous venez de lancer une opération avec des créateurs de contenu et les indicateurs sont au rouge. Haut les cœurs ! Rien n’est perdu. Hivency vous explique comment rectifier le tir et sauver votre campagne. Lisez attentivement ce qui suit. 

Collecter et analyser les résultats de sa campagne de marketing d’influence en temps réel 

Votre opération est en cours et votre objectif initial semble a priori hors de portée. Visibilité, notoriété, trafic ou encore ventes : en apparence, c’est l’électrocardiogramme plat. Il est temps de prendre de la hauteur. Internet vous permet de collecter un grand nombre de datas. De quoi disséquer votre campagne et envisager des pistes d’amélioration. 

Il convient de recouper les chiffres. Certaines statistiques peuvent, de prime abord, être trompeuses. Par exemple, si vous collaborez avec de petits influenceurs, le nombre de commentaires et de likes récolté peut sembler bas. Toutefois, il peut masquer un taux d’engagement élevé, et donc une opération plus réussie que vous ne le croyiez. Surtout les données vous permettent d’identifier l’origine d’éventuels problèmes. Vos liens « trackés » sont très utilisés, mais votre page d’atterrissage enregistre un fort taux de rebond ? Tâchez de déterminer si cette dernière est bien optimisée.

En pratique, pour compiler les datas, pensez à utiliser un outil de suivi de campagne. Celui proposé par Hivency vous permettra de collecter automatiquement les données clés et de les visualiser en temps réel. Fini la récolte manuelle et les tableaux Excel compliqués. À vous clarté et agilité. Les outils de veille conversationnelle, tels que Talkwalker, vous seront également d’une grande aide. Grâce à eux, vous connaîtrez le sentiment des internautes à l’égard de votre campagne. Vous pourrez dès lors ajuster votre propos et réitérer les publications les plus engageantes. 

Solliciter l’expertise des créateurs de contenu  

Votre opération a commencé, mais, vraisemblablement, ça ne prend pas. Pourtant, vous n’aviez rien laissé au hasard. Votre brief était parfaitement détaillé. Pas de place à l’erreur. Mais, attendez… Aïe ! Vous avez commis une erreur : considérer les influenceurs comme de simples espaces médias. En mettant de côté leur personnalité, vous vous êtes privé de ce qui fait l’intérêt même du marketing d’influence : l’authenticité. Notre conseil : retournez aux sources.

Les créateurs de contenu connaissent leur audience sur le bout des doigts. Ils savent comment lui parler, quel ton adopter et quel univers esthétique déployer. Surtout, ne cherchez pas à gommer leur singularité. Au contraire, si votre campagne a du plomb dans l’aile, misez sur leur expérience et leur patte. Les influenceurs sauront vous faire des suggestions originales, en accord avec leur communauté et avec vos objectifs. À la clé, des publications authentiques et pertinentes, attrayantes pour les internautes. Souvenez-vous, la co-création est LA solution pour faire décoller vos campagnes de marketing d’influence !

Vous craignez de perdre la face à cause de publications inadaptées ? Pour cadrer le partenariat, donnez aux créateurs de contenu suffisamment d’éléments de contexte. De cette façon, ils appréhenderont plus aisément votre marque et la finalité de votre collaboration. Ensuite, faites place au dialogue et laissez la magie opérer…

Proposer des dotations plus personnalisées 

Malgré tous vos efforts, votre campagne patine. L’engagement n’est pas là et vos appels à l’action restent lettre morte. Les créateurs de contenu eux-mêmes semblent se désengager. Pas de panique. Prenez les choses en main et proposez-leur des dotations personnalisées. 

Ces dernières sont intéressantes à plusieurs égards. Elles sont un excellent moyen de remercier les influenceurs pour leur participation. Lorsque ceux-ci ne sont pas rémunérés (ce qui est souvent le cas des micro-influenceurs et des nano-influenceurs) elles sont particulièrement importantes. Preuve de reconnaissance, elles suscitent un enthousiasme sincère et communicatif, gage de posts attrayants et uniques. Rien de tel pour se démarquer de la concurrence, entamer une collaboration durable et, finalement, assurer le succès de vos campagnes de marketing d’influence

Un produit adapté aux valeurs et à l’usage du créateur de contenu, des recommandations d’utilisation sur mesure, un emballage digne d’un vrai cadeau, des ustensiles facilitant la prise en main de votre produit ou encore un petit mot rédigé à la main feront des merveilles. Des exemples à suivre ? À l’occasion de la fête des grands-mères, la marque de bijoux Atelier de Famille et la maison de maquillage T.LeClerc ont charmé leurs influenceuses partenaires en leur offrant un poudrier et un collier gravés à leur nom. De son côté, le spécialiste des biscuits et desserts Michel et Augustin a su créer l’engouement autour de son livre de recettes grâce à un colis soigné incluant une cuillère à glace. Une petite surprise bien utile pour pâtisser ! Le résultat dans les deux cas : des campagnes réussies. 

Réutiliser les contenus créés par les influenceurs (UGC)

Vos partenariats touchent à leur fin, mais les répercussions sur votre chiffre d’affaires tardent à se faire sentir ? Ne vous laissez pas abattre. Vous le savez, entre la phase de sensibilisation et celle de la conversion, le parcours d’achat peut être plus ou moins long. Pour aider les consommateurs à avancer dans votre tunnel de vente, capitalisez sur les contenus obtenus à l’issue de votre campagne d’influence. 

Ces « User Generated Content » (UGC) constituent une ressource inestimable. En effet, voir des produits en situation d’usage, manipulés par des individus « lambda », alimente la confiance des consommateurs que nous sommes. Pour preuve, 79 % des individus interrogés déclarent que les UGC ont un impact important sur leur décision d’achat. Pas mal, non ? 

Les UGC générés par les influenceurs peuvent (doivent !) donc être diffusés autant que possible. Repostez-les sur vos propres réseaux sociaux. Ils seront plus convaincants et engageants que du contenu de marque classique. Recyclez-les également dans vos propres publicités. Ils leur apporteront le supplément d’authenticité qui leur fait parfois défaut. Enfin, réemployez-les sur vos fiches produits. À cet endroit, ils permettront aux internautes de se projeter avec le produit et agiront comme une aide à la décision. 

De grandes enseignes telles que Dior beauté, Promod, Garnier ou encore Estée Lauder sont déjà passées maîtres en matière de valorisation des UGC. Désormais, à vous de jouer !

***

Vous le voyez, de premiers résultats en demi-teinte ne signent pas l’arrêt de mort d’une campagne d’influence. En fonction des difficultés rencontrées, différentes solutions existent. Il est toujours temps de remonter la pente et de tirer parti de vos partenariats. L’essentiel : trouver des influenceurs de confiance. Pour cela et pour le reste, vous pouvez compter sur Hivency. 

Sources : Mediakix ; Business Wire 

Crédits photo : Ayo Ogunseinde via Unsplash 

Combined-Shape

Inscrivez-vous à notre Newsletter

  

Nos articles les plus lus

TikTok : qui sont les influenceurs les mieux payés de 2020 ?

Top 10 des influenceurs les mieux payés au monde sur Instagram en 2020

Instagram : Qui sont les 10 influenceurs les mieux rémunérés de 2019 ?

Commencez
maintenant !

Demander une démo