Marque de sport : musclez votre stratégie marketing grâce à l’influence

Le sport est l’une des thématiques les plus consommées sur les réseaux sociaux. 65 % des moins de 35 ans déclarent suivre un compte lié au sport et plus de la moitié de cette tranche d’âge extrêmement connectée affirme avoir une pratique sportive. Fait remarquable, parmi les personnalités sportives suivies par les millennials, les Youtubeurs font la course en tête, devant les sportifs professionnels

Marque sport  stratégie marketing influence Hivency Le blog-min

Photo de Andrea Piacquadio provenant de Pexels

Dans le domaine du sport, les influenceurs ont donc la cote. Une aubaine pour les salles de sport, les marques de sportswear, associations ou organismes liés au sport et les enseignes d’équipement sportif qui trouvent dans l’influence un levier marketing redoutablement efficace. 

Vous peinez à mettre le pied à l’étrier ? Pour ne pas rester sur le banc de touche, inspirez-vous des campagnes présentées ci-dessous et musclez votre stratégie marketing grâce aux influenceurs. Top départ !

Gymshark : un banc d’influenceurs qui croque le marché 

Créée en 2012, Gymshark a su s’imposer dans le monde très concurrentiel du sportswear grâce à une stratégie de marketing d’influence alors révolutionnaire. Fidèle à l’esprit sportif, la marque au requin appuie sa communication sur une véritable équipe d’influenceurs partenaires avec lesquels elle collabore sur le très long terme. Un « banc » de créateurs de contenu qui partagent les valeurs de la marque et la font vivre sur leurs réseaux au quotidien. Le résultat ? Un objectif de notoriété atteint haut la main grâce à des influenceurs stars tels que Nikki Blackketter, complété par des collaborations avec des micro-influenceurs, plus efficaces en termes de taux d’engagement et de conversion. En 2020, Gymshark vaut plus d’un milliard de dollars. Une success-story qui a du mordant !

No Publik frappe fort grâce à la micro-influence 

Pionnier du marketing d’influence, Gymshark n’est pas la seule marque de sportswear à avoir les dents longues. La griffe française No Publik mise quant à elle sur les micro-influenceurs pour obtenir des taux d’engagement Instagram exceptionnels (jusqu’à 15% !). Ses campagnes, menées en collaboration avec une soixantaine de micro-influenceurs, lui permettent de cibler des consommateurs particulièrement engagés. Les créateurs de contenu, sélectionnés avec le concours d’Hivency, partagent les valeurs de la marque. Les placements de produit proposés s’inscrivent par conséquent dans la droite ligne de leurs publications habituelles. Une constance appréciée par les consommateurs qui voient dans ces « petits » influenceurs (10 000 à 20 000 abonnés) d’authentiques alter ego avec lesquels ils peuvent interagir quotidiennement. Entre dotation de produits, packagings soignés à « unboxer », codes promotionnels personnalisés et jeux-concours, No Publik frappe fort avec près d’un million de vues sur Instagram, 3 000 commentaires et 40 000 likes récoltés en seulement 17 campagnes. Une belle performance !

Adidas interpelle avec une stratégie drive-to-store 360 

Souvent associé au commerce en ligne, le marketing d’influence n’en est pas moins un excellent vecteur de trafic en boutique. C’est ce que montre la campagne novatrice menée en 2018 par Adidas dans le cadre du lancement de sa nouvelle paire de chaussures de sport, P.O.D. Une véritable opération marketing à 360° dans les rues de New-York et de Los Angeles au cours de laquelle la marque aux trois bandes interpelle publiquement plusieurs influenceurs. L’objectif : les inviter à se rendre en boutique pour se voir offrir une paire de tennis. Une action drive-to-store menée à grand renfort d’affiches monumentales, minimalistes, mais instagramables, frappées d’un message personnalisé à l’intention de chacun des intéressés. À travers cette campagne, Adidas vise une niche (les passionnés de sneakers), et mise sur un support traditionnel pour générer du contenu sur les réseaux. Une stratégie efficace qui attire l’attention des « early adopters » sur la sortie d’un nouveau produit et les invite à se rendre en boutique sur les pas de leur influenceur favori. 

Fitness Boutique grossit grâce aux micro-influenceurs lifestyle

Spécialiste du matériel de fitness et de la nutrition sportive en France depuis près de 20 ans, Fitness Boutique a souhaité élargir sa clientèle au-delà des adeptes de la musculation qui constituent son socle historique. En 2020, animée par cet objectif d’image et de notoriété, Fitness Boutique lance pas moins de 9 campagnes de marketing de micro-influence. Accompagnée par Hivency, l’enseigne de sport fait découvrir ses produits à plusieurs micro-influenceurs « lifestyle ». A charge pour ces derniers de réaliser des publications fidèles à leur ligne éditoriale et à leurs valeurs. L’idée ? Conquérir le cœur d’un nouveau segment de clientèle en s’adressant à lui à travers ses propres codes. Mission réussie pour Fitness Boutique. L’enseigne, résolument engagée dans une démarche ROIste, enregistre en effet un reach de 164 000 personnes sur Instagram, 6 000 mentions « j’aime » et un taux d’engagement très appréciable de 4,37 %. Une prise de masse rapide !

 

Les athlètes de Paris 2024 animent le confinement  

Dans la jungle des contenus quotidiens, les utilisateurs des réseaux sociaux sont en quête de contenus qui leur apportent de la valeur. Une tendance renforcée par la crise sanitaire de 2020. Restreints dans leur liberté de mouvement, les consommateurs sont favorables à ce que les marques continuent à communiquer, mais réclament des opérations utiles (source : Kantar). Les coachings constituent une piste à suivre sans tarder puisque près de 50 % des millennials souhaitent se voir proposer du contenu motivant ou des conseils concernant leur pratique sportive. Un défi relevé par le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques #Paris2024. Fidèle à sa vocation, l’organisme attire l’attention du public français, alors confiné, en proposant des micro-coachings vidéos. Sous le #bougezchezvous, différents athlètes se prêtent au jeu du sport à la maison et se filment en train de réaliser des exercices reproductibles par les néophytes. Une façon contextuelle et pertinente de promouvoir l’événement sportif à venir.

Go Sport motive les troupes IRL (in real life) 

Nombreux à rechercher des contenus motivants et des coachings, les moins de 35 ans le sont également à déplorer l’absence de partenaires de sport (19 %), le coût de la pratique (25 %) ou encore le manque d’installations sportives (20 %) (source : Kantar). Une  problématique prise à bras le corps par Go Sport. L’enseigne propose en effet des « activités sportives régulières et gratuites partout en France ». Sur simple adhésion au programme de fidélité du distributeur, les sportifs peuvent se rendre en magasin afin de bénéficier d’un coaching gratuit. En 2019, pour faire la promotion de ce canal d’acquisition, l’enseigne d’équipement sportif s’associe avec l’auteure du blog « La Penderie de Chloé », également présente sur Instagram, et propose une série de rencontres sportives en présence de l’influenceuse. Une façon positive de s’associer à une créatrice de contenu afin d’attirer une clientèle ciblée dans des magasins déterminés.

Intersport et Nike font la course en tête avec Pierre Croce et Marine Leuleu 

En 2018, Intersport et Nike signent une opération marketing d’envergure avec l’humoriste et youtuber Pierre Croce et la coach sportive et influenceuse Marine Leuleu. Peu sportif, le célèbre influenceur relève le défi d’effectuer une course de 10 km. Un exploit, orchestré par les deux marques et rendu possible grâce à l’accompagnement de l’entraîneuse. Découpée en plusieurs épisodes, l’opération suit la progression de l’influenceur. Invités à rejoindre le défi, les abonnés qui s’identifient au coureur débutant bénéficient de conseils leur permettant de se mettre à la course à pied. L’occasion pour eux de découvrir la tenue de running parfaite proposée par Nike. Diffusée sur la toile, cette campagne, ponctuée de rencontres et de concours, alimente le trafic vers la boutique en ligne et les magasins physiques Intersport. 

 

Partenariats longue durée, dotations et placements de produits, jeux-concours, coachings en live, événements ou encore opérations drive-to-store : le marketing d’influence offre de nombreuses possibilités aux marques de sport qui souhaitent muscler leur stratégie. Inspirantes et motivantes, les campagnes présentées ci-dessus nous rappellent que la force du marketing d’influence n’est pas uniquement le privilège des marques qui peuvent s’offrir les services des sportifs professionnels et des influenceurs stars. Dans le secteur du sport comme dans bien d’autres, la micro-influence monte sur le podium !

Sources de l'article : Les Echos ; eMarketers ;  Only Sports and Passions - Etude Kantar ;  CB News ; Forbes ; Econsultancy ; Adweek ; Kantar ; Go Sport ;  La Penderie de Chloé ; Intersport 

Instagram : Qui sont les 10 influenceurs les mieux rémunérés de 2019 ?

Pour la troisième année consécutive, l'outil de planification Hopper HQ a publié le classement des influenceurs les plus riches sur Instagram. Alors, à votre avis, qui sont les dix célébrités qui...

Lire la suite

Marketing d'influence : les tops et les flops 2019

À l’approche de la fin d’année, on constate que de plus en plus d’entreprises ont intégré le marketing d’influence à leur stratégie. Retour sur les plus gros tops et flops incluant le marketing...

Lire la suite

Les chiffres du marketing d'influence en 2020

Des micro-influenceurs à l'émergence de TikTok, en passant par les recommandations via le canal blog, à travers une infographie inédite,  découvrez en seulement 1 minute, tous les chiffres-clés à...

Lire la suite

Marketing d'influence : ce qui va changer en 2020 !

Pour préparer l’année 2020 et vous aider à réaliser les meilleures campagnes d’influence, découvrez nos 10 prédictions sur le futur du marketing d’influence. Des influenceurs virtuels à...

Lire la suite

Tags

Voir tout

Articles récents