Pourquoi Amnesty International France collabore avec des influenceurs

Pour une association, communiquer au plus grand nombre de personnes sur ses projets est un enjeu. Certaines ont recours à des campagnes publicitaires à la télévision, au sponsoring ou bien depuis peu au marketing d’influence, à l'instar de Amnesty international France. Le marketing d’influence et le domaine associatif font-ils bon ménage ?  Rencontre et réponses avec Lara Levy, Chargée de communication numérique chez Amnesty International France.

Marketing influence Amnesty International Hivency Le Blog 3

Crédit photo : Amnesty International France

Il y a quelques mois, le 8 mars 2020 plus précisément, avait lieu la journée internationale des droits des femmes. Pour cette occasion, l’organisation non gouvernementale, Amnesty International France a décidé d’organiser une marche à Paris. C’était aussi l’opportunité pour l’association de présenter ses combats et notamment son soutien à Loujain, une militante des droits des femmes en prison depuis deux ans. 

Pour faire connaître son combat, l’association a décidé de collaborer avec des créateurs de contenu à travers notre plateforme d’influence. Pour cela, elle a invité les prescripteurs à réaliser une publication sur Instagram et des vidéos en stories en amont de l’opération pour inciter leur communauté à se rendre à cette marche. Elle leur a aussi proposé de participer à cet événement afin de soutenir la cause et de rencontrer leurs abonnés engagés sur le cortège.

Hivency soutien les associations et optimise leurs stratégies d’influence

Hivency est engagée dans une démarche RSE et ce n’est pas la première fois que nous offrons nos services de marketing d’influence à une association à but non lucratif. L’objectif premier étant de permettre à ce type d’organisation de communiquer sur ses combats et valeurs plus facilement à l’aide d’un outil tout-en-un.

L’été dernier, il s’agissait du Secours Populaire Français qui lançait une campagne d’influence pour promouvoir un de ses événements annuels. Comme l’expliquait la Directrice de la communication de cette association, Malika Tabti dans notre article sur le marketing d’influence au service de la bonne cause : ”le marketing d’influence peut générer un effet démultiplicateur en termes non seulement de communication, mais aussi de dons”.

Non seulement les réseaux sociaux permettent à une marque de communiquer rapidement et efficacement auprès de leur audience, mais aussi par le biais des influenceurs. Le levier du marketing d’influence s’avère être efficace, car il offre plusieurs avantages : 

  • Augmenter sa notoriété ;
  • Doubler sa communauté en ligne ; 
  • Cibler des personnes plus jeunes, par exemple ses millennials et des citoyens issus de la génération Z ;
  • Toucher un maximum d’internautes rapidement ;
  • Véhiculer un message auprès de sa cible grâce à des influenceurs qui portent les mêmes valeurs ;
  • Trouver des influenceurs qui deviennent des ambassadeurs de son association.

Interview : Amnesty International France x Hivency

Lara Levy Amnesty International  Hivency Le Blog

Pour en apprendre plus sur les enjeux des associations à collaborer avec des influenceurs et pour découvrir le retour d’expérience de l’association, nous avons interrogé Lara Levy, qui est Chargée de communication numérique chez Amnesty International France.

 

Hivency : Vous avez eu recours au marketing d’influence pour promouvoir votre marche en l’honneur de la journée internationale des droits des femmes. Pourquoi avoir décidé de collaborer avec des influenceurs en cette occasion ?

Lara Levy : La Journée internationale des droits des femmes est déjà connue du grand public. Il nous a paru intéressant de faire appel à des influenceuses à cette occasion pour inviter leurs communautés à rejoindre notre cortège et à s’informer sur les combats que nous menons à l’occasion de cette journée et le reste de l’année.

 Hivency : Aviez-vous déjà collaboré avec des créateurs de contenu ? Pourquoi ?

L.L : Oui. C’est enrichissant de collaborer avec des créateurs de contenu que ce soit des influenceurs, des youtubers ou des agences de publicité car cela permet d’avoir un autre regard sur nos propres contenus. Cela peut être une grande source d’inspiration. En diversifiant les approches, en sollicitant des créativités diverses, on diversifie également les publics touchés par nos campagnes.

Hivency : Selon vous, quel est l’intérêt pour une association d’utiliser le marketing d’influence ?

L.L : L’intérêt est double : d’une part, cela permet à l’association d’augmenter sa visibilité en ayant une présence plus établie dans le quotidien des gens via les réseaux sociaux. D’autre part, c’est également une opportunité de sensibiliser différemment aux combats qu’elle mène et de partir à la rencontre de nouvelles personnes et audiences.

Hivency : Comment s'inscrit le marketing d'influence dans votre stratégie digitale ?

L.L : Nous avons commencé il y a quelques années déjà à travailler avec des youtubers. Aujourd’hui, nous développons également des relations avec des influenceurs sur Instagram. En tant qu’association qui défend les droits humains, il est très important pour nous que les personnes qui portent nos messages adhèrent à nos valeurs et soient sensibles aux causes que nous défendons que ce soit les droits des femmes, la lutte pour le climat ou les droits des personnes LGBTI. Ainsi, quand elles nous soutiennent sur les réseaux sociaux, leurs messages ne sont pas décorrélés de leurs communications habituelles.

Hivency : Quels étaient vos objectifs et attentes pour cette campagne d’influence ? 

L.L : L’objectif principal de cette campagne était de sensibiliser aux droits des femmes, à l’occasion du 8 mars. Plus particulièrement, nous avons choisi de mettre en lumière le cas de Loujain, une militante emprisonnée en Arabie saoudite pour s’être opposée pacifiquement à la loi saoudienne qui interdit aux femmes de conduire. À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, nous avons donc proposé à des influenceuses de participer à la marche parisienne à nos côtés afin de faire connaître davantage les combats portés par l’association au quotidien.

Hivency : Choisir les influenceurs avec qui collaborer est un défi et pourtant il est très important de trouver ceux qui correspondent le mieux à votre association. Quels sont vos critères et comment avez-vous choisi ceux de la campagne ?

L.L : Quelle que soit la collaboration que nous faisons, il est essentiel que nos partenaires partagent nos valeurs et soient sensibles à nos combats. Le secteur de l’influence ne fait pas exception à la règle. Nous choisissons donc avec attention les personnalités et les influenceurs avec qui nous travaillons. À cela s’ajoute la volonté de toucher un public large. Nous cherchons donc en priorité des personnes qui ont une audience importante sur les réseaux sociaux et un taux d’engagement élevé sur leurs publications.

Hivency : Avez-vous déployé d’autres actions de communication en complémentarité de cette campagne ?

L.L : Oui, nous avons également mobilisé d’autres partenaires pour augmenter notre reach sur les réseaux sociaux et la participation à notre événement sur Facebook.

Hivency :  Vous avez obtenu de très bons résultats pour votre première campagne sur notre plateforme d’influence. Plus de 194K personnes ont été touchées. Etes-vous satisfaite ? Vous attendiez-vous à cela en ayant recours au marketing d’influence ?

L.L : Les résultats ont en effet été satisfaisants. Cette campagne nous a notamment permis d’avoir un cortège animé et dynamique. C’était l’un des objectifs principaux. Il a été atteint.

Hivency : Quelle est, selon vous, la « recette magique » d’une bonne campagne de marketing d’influence pour une association ?

L.L : Je ne pense pas que ce soit une science exacte et donc il n’y a pas de « recette magique ». Mais si je devais décrire en quelques mots les éléments essentiels d’une bonne campagne d’influence, je dirais qu’il faut avant tout de la pertinence dans le choix des influenceurs. En choisissant des influenceurs déjà engagés pour les droits des femmes par exemple, on est sûrs de toucher une audience sensibilisée à cette cause et donc potentiellement intéressée pour participer à nos actions. Il est aussi important de laisser les influenceurs expliquer avec leurs mots ce qu’ils ont compris de la campagne, de ne pas essayer de contrôler le wording et de laisser leur créativité s’exprimer.

Hivency : Pouvez-vous décrire en 3 mots cette campagne d’influence que vous avez mise en place sur Hivency ?

L.L : Combative. Énergisante. Émancipatrice.

Hivency : Pour finir, prévoyez-vous de mettre en place de nouvelles campagnes de marketing d’influence avec Hivency ? Si oui, quelles seront les prochaines actions que vous souhaitez promouvoir ? Dans quelle optique ?

L.L : Oui, nous envisageons de mettre en place de nouvelles campagnes avec Hivency. Nous sommes en train de développer de nombreux projets passionnants qui méritent que nous activions tous les leviers de communication possibles pour leur assurer visibilité et succès. Pour plus d’informations sur nos combats et nos actions, rendez-vous sur nos réseaux sociaux et sur notre site internet

Résultats : un reach de 194 000 abonnés

En utilisant Hivency, l’association a été accompagnée par un Customer Success Manager et un Influencer Campaign Manager. Ces experts en marketing d’influence l’ont respectivement aidé pour optimiser sa stratégie ainsi que pour la dimension opérationnelle de la campagne (trouver des influenceurs, rédaction du brief, etc.). En plus, l’association a pu analyser la performance de sa campagne directement sur la plateforme d’influenceurs. Elle a d’ailleurs obtenu de très bons résultats : 

  • 194 000 personnes ont été atteintes par les publications des créateurs de contenus ;
  • 416 commentaires ont été totalisés ;
  • Les publications ont généré 5 000 Likes ;
  • Le taux d’engagement de la campagne s'élevait à 2.58 % ;
  • 1 000 € de Media value. 

Ces KPIs sont très importants pour les associations comme pour les marques et il est nécessaire de les analyser tout au long de sa campagne. En suivant son ROI dès le début de son opération, il est possible de s’adapter et de mettre en place de nouvelles actions si besoin en complément ou avec des influenceurs.

Marketing influence Amnesty International Hivency Le Blog 2

Crédit photo : Amnesty International France

Pour résumer, le marketing d’influence s’adapte à tous les secteurs d’activité, y compris celui de l’associatif et il permet de répondre à certains enjeux de taille ou tout simplement d’être en complément d’actions marketing 360. Comme pour les marques, les associations doivent déterminer leurs objectifs, choisir des créateurs de contenu engagés dans leur lutte et leur faire confiance. Elles pourront aussi réutiliser le contenu pour leurs autres supports de communication. 

Une dizaine de micro-influenceuses telles que Céline du compte @bonsbaisersdeparis et @aditiparashar ont participé à cette campagne. Nous vous présentons ci-dessous certaines de leurs publications postées sur Instagram :

Instagram : Qui sont les 10 influenceurs les mieux rémunérés de 2019 ?

Pour la troisième année consécutive, l'outil de planification Hopper HQ a publié le classement des influenceurs les plus riches sur Instagram. Alors, à votre avis, qui sont les dix célébrités qui...

Lire la suite

Marketing d'influence : les tops et les flops 2019

À l’approche de la fin d’année, on constate que de plus en plus d’entreprises ont intégré le marketing d’influence à leur stratégie. Retour sur les plus gros tops et flops incluant le marketing...

Lire la suite

Marketing d'influence : ce qui va changer en 2020 !

Pour préparer l’année 2020 et vous aider à réaliser les meilleures campagnes d’influence, découvrez nos 10 prédictions sur le futur du marketing d’influence. Des influenceurs virtuels à...

Lire la suite

Les chiffres du marketing d'influence en 2019

Découvrez en image les chiffres clés du marketing d'influence en 2019.

Lire la suite

Tags

Voir tout

Articles récents