8 conseils pour distinguer les vrais influenceurs des faux influenceurs

Véritable cataclysme dans l'industrie du marketing d'influence, les faux influenceurs, c'est-à-dire ceux qui achètent leur audience, leurs likes, commentaires et des faux contenus « sponsorisés », font perdre aux marques près de 10 milliards de dollars. Certains marketeurs n'osent pas ou plus se lancer par peur de se tromper, c'est pourquoi, nous vous donnons des conseils pour trouver les "vrais" influenceurs, ceux qui ne trichent pas. 

photo-of-woman-wearing-yellow-shirt-3760943

Photo de Sound On provenant de Pexels

1 - Le taux d'engagement

Le taux d’engagement sert à mesurer l’engagement des influenceurs sur les réseaux sociaux, les blogs et les vidéos. Dans le cadre d'une campagne de marketing d'influence, ce KPI est généralement celui qui intéresse le plus les marques pour s'assurer de la pertinence des influenceurs, mais aussi pour mesurer le succès de leurs campagnes d'influence.

Comme nous vous l'expliquons dans notre guide des KPIs pour mesurer la performance de sa campagne d'influence, il existe différentes métriques pour mesurer son taux d'engagement et pour vérifier celui de l'influenceur, il vous suffira de réaliser ce calcul :

  • Nombre total « j’aime » + commentaires / nombre followers (à réaliser sur une moyenne de plusieurs photos).

Du côté des fakes influenceurs, qui ont acheté des packs de likes par photo, sans commentaires, on observe souvent un nombre disproportionné de mentions j'aime par rapport aux nombres de commentaires. 

Bon à savoir : Il est possible d’avoir un taux d’engagement faible mais un nombre de commentaires et de likes importants. Plus le nombre d’abonnés est élevé, plus le taux d’engagement est bas.

2 - L'évolution du nombre d'abonnés

Avoir une hausse de milliers d’abonnés chaque jour, sur son compte est quasiment impossible. Si vous constatez que c'est le cas d'un influenceur qui vous plait pour votre marque, alors celui-ci triche très certainement et achète des abonnés. Pour aller plus loin, vous pouvez toujours contacter l'influenceur pour lui demander quelle est la raison exacte de cette évolution. Il faut aussi savoir que les faux abonnés n’ont généralement pas de photos de profil ni de publications et en analysant les profils, cela vous aidera à déterminer si ce sont des personnes réelles ou des robots. 

3 - La qualité des commentaires

Les faux abonnés ne s'intéressent pas aux publications postées par les créateurs de contenu et leurs commentaires se distinguent très vite des réels abonnés. En plus de n'avoir aucun rapport avec la photo, vidéo et légende, ils sont brefs, très souvent en anglais, parfois avec des emojis et toujours très positifs.

Voici un exemple de messages types vus sur les réseaux sociaux :

  • « great » ;
  • « top » ; 
  • « <3 » ; 
  • « love this » ;
  • « inspiring pic ».

Il existe aussi une autre pratique utilisée pour générer plus d'engagement par les faux influenceurs, celle des pods. Les pods, quésako ? D'après la définition du blog No Tuxedo, Les pods Instagram sont des micro-communautés dont les membres se soutiennent mutuellement pour se faire connaître. […] Le concept d’un pod sur Instagram est simple : vous rejoignez un groupe privé de discussion . Vous y partagez vos nouvelles photos, les autres membres du pod font de même… et vous vous « engagez » à liker et commenter les photos des autres”. Généralement, les commentaires échangés ne sont pas totalement en adéquation avec le sujet de la publication.

4 - Le nombre de likes par photo

Un influenceur ne peut pas avoir la même quantité de mentions "j'aime" sur toutes ses publications. Tout simplement parce que sa communauté n'apprécie pas l'ensemble de ses contenus de la même manière. Si vous constatez donc que le créateur a le même nombre de likes sur toutes les photos, c'est qu'il fraude. De plus, s'il a que des "j'aime", mais pas ou très peu de commentaires, c'est d'autant plus louche.

Les vrais influenceurs VS les faux_Hivency Le blog V2@2x

Photo by Prateek Katyal

5 - La fréquence des publications 

Une autre de nos astuces pour vous aider à lutter contre la fraude et notamment les faux influenceurs, est tout simplement de regarder la fréquence de leurs publications. Grâce aux dates des posts, vous allez pouvoir constater si oui ou non, le créateur publie fréquemment sur ses réseaux sociaux. Si ce n'est pas le cas, mais qu'il a de nombreux likes, alors ce sera possiblement un faux compte influenceur. A l'inverse, s'il poste très souvent, alors le taux d'engagement élevé sera justifié.


6 - La répartition géographique des abonnés

En fonction de la localisation de l'influenceur, mais aussi de celle de la majorité de ses followers, il faut s'assurer que la plupart des abonnés soient du même pays. En effet, si la plupart des abonnés proviennent d'un autre pays que celui de l'influenceur, alors que celui-ci s'exprime dans sa langue maternelle, alors il aura très certainement acheté des faux abonnés. 

 

 

7 - Le badge de vérification (surtout gros micro et macro/célébrités)

Principalement utilisé par les célébrités, macro-influenceurs et certains micro-influenceurs qui ont un grand nombre d'abonnés, le badge de vérification sur Instagram, Facebook, YouTube ou encore Twitter est une bonne astuce pour s'assurer de la qualité du profil des créateurs de contenu. Cela signifie que les réseaux sociaux ont approuvé le profil et cela permet aux influenceurs de limiter les risques d'usurpation d'identité.

Pour découvrir si l'influenceur est certifié, il suffit de se rendre sur son profil et de voir s'il y a une coche qui apparaît à côté du nom d’un compte Instagram dans la recherche et sur le profil.

Bon à savoir : comme l'explique le groupe Facebook sur son site internet, "pour le moment, seuls les comptes Instagram pour lesquels la probabilité d’usurpation d’identité est très élevée disposent d’un badge Vérifié."


8 - L'outil Fame Check d'Hivency

Hivency est une plateforme d'influence qui permet entre autres, d’évaluer les influenceurs au moyen de Fame Check, un outil qui permet aux marques de vérifier en ligne la notoriété des influenceurs (ses abonnés, ses vues, son taux d’engagement et la qualité de son audience). Les marques qui nous font confiance peuvent donc découvrir quels fake influenceurs ont acheté des adeptes ou des robots utilisés.

Crédit photo : Hivency

Maintenant, vous avez toutes les cartes en main pour lancer votre campagne de marketing d'influence ainsi que proposer des partenariats aux influenceurs qui vous conviennent et qui sauront relayer le meilleur message pour vous.

Instagram : Qui sont les 10 influenceurs les mieux rémunérés de 2019 ?

Pour la troisième année consécutive, l'outil de planification Hopper HQ a publié le classement des influenceurs les plus riches sur Instagram. Alors, à votre avis, qui sont les dix célébrités qui...

Lire la suite

Marketing d'influence : les tops et les flops 2019

À l’approche de la fin d’année, on constate que de plus en plus d’entreprises ont intégré le marketing d’influence à leur stratégie. Retour sur les plus gros tops et flops incluant le marketing...

Lire la suite

Les chiffres du marketing d'influence en 2019

Découvrez en image les chiffres clés du marketing d'influence en 2019.

Lire la suite

Marketing d'influence : ce qui va changer en 2020 !

Pour préparer l’année 2020 et vous aider à réaliser les meilleures campagnes d’influence, découvrez nos 10 prédictions sur le futur du marketing d’influence. Des influenceurs virtuels à...

Lire la suite

Tags

Voir tout

Articles récents