Le flexitarisme, c’est quoi ?

08:00

philosophie-de-vie-qualite-aliments-legumes-legumineuses-tendance-alimentaire

Le flexitarisme est un terme assez récent mais il explose sur les réseaux sociaux. Il est apparu en premier aux USA. Le nombre de végétariens ne cesse de croître en Europe. De ce fait, le flexitarisme se répand. Le flexitarisme est considéré comme un nouveau mode de consommation pour les uns et une vraie philosophie de vie pour les autres. Ce nouveau comportement alimentaire privilégie les légumes et les légumineuses. Les fléxitarien consomment de la viande en moins grande quantité avec une qualité certaine. Que faut-il savoir sur le flexitarisme ? Est-ce une lubie passagère ? Est-ce un nouveau mode de vie ?

Flexitarisme, la définition

Cette nouvelle tendance alimentaire consiste à réduire sa consommation de viande sans pour autant y renoncer. Le flexitarisme est une manière saine de s’alimenter sans se priver tout en profitant des bienfaits de toutes les catégories d’aliments. En effet, le flexitarien mange des œufs, des produits laitiers, des céréales, des légumes ou encore des fruits. Il ne fait l’impasse sur aucun groupe d’aliments. 

Les flexitariens ne sont pas des végétariens. On les appelle souvent les « semi-végétariens ».  Le flexitarisme n’a rien de figé ni de rigide. La plupart des adeptes ont choisi ce mode de vie pour améliorer leur santé, protéger les animaux ou encore pour des valeurs morales. C’est un véritable mouvement porté par la tendance « healthy » et responsable. 

Flexitarisme, les bienfaits

Le flexitarsime séduit pour ses nombreux bienfaits sur l’organisme.

  • Cette nouvelle tendance alimentaire est « bonne » pour la santé. En effet, depuis quelques années, on pointe du doigt la consommation de viande et ses excès. Manger de la viande tous les jours serait source d’obésité ou encore de maladies cardio-vasculaires… Consommer plus de fruits et légumes comme les légumineuses s’avère donc un choix judicieux.
  • Le flexitarisme n’a rien de contraignant même pour les familles. En effet, on ne prive pas l’enfant de nutriments, on adapte en remplaçant les protéines animales par des protéines végétales ou des saveurs oubliées. De ce fait, l’enfant découvre de nouveaux goûts et une nouvelle façon de consommer.
  • Les flexitariens sont sensibles à la qualité des aliments. Ils préfèrent acheter les fruits et légumes dans les magasins Bio, aux producteurs locaux ou les cultiver directement. Ils aiment les filières courtes.
  • Le flexitarisme est plus écolo.  L'élevage est responsable d’un surplus des gaz à effet de serre, c’est bien connu. De plus,  les hectares voués à l’élevage ne le sont pas à l’agriculture alors que la production de viande est cinquante fois plus consommatrice d’eau que la production de céréales.
Nouvelle habitude de consommation alimentaire, le flexitarisme gagne du terrain en France. Être flexitarien, c’est consommer moins de viande, mais la choisir avec précaution et attention. Les flexitariens végétalisent leur assiette sans se prendre la tête en variant les plaisirs et les goûts.

Que pensez-vous de ce nouveau mode alimentaire ?
Est-ce un tendance passagère ou une véritable volonté de changement ?




Vous aimerez aussi

6 commentaires

  1. Réponses
    1. Hihihi!
      Ravie que tu te retrouves dans cet article :)
      Bises

      Supprimer
  2. J'aime bien le concept mais lorsque l'on est omnivore on est aussi flexitarien, non?
    Bisettes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, néanmoins le terme omnivore est davantage pour les animaux que l'Homme. régime alimentaire des espèces qui s'alimentent aussi bien de végétaux (herbivore, algivore, végétarien) que d'animaux vivants (carnivore) ou morts (nécrophage). L'omnivore (ou pantophage) mange de tout: plantes, animaux, algues, champignons et même les bactéries. Un omnivore est un être-vivant animal qui peut tirer son énergie et des nutriments d'un régime alimentaire composé d'une variété de sources de nourritures.
      Bises

      Supprimer
  3. J'adopterai ce mode de vie beaucoup plus facilement que le végétérianisme ! Je suis une grosse mangeuse de viande mais n'aurai sans doute pas de difficulté à diminuer un peu.
    Article très intéressant avec tous les avantages représentés :)
    A bientôt
    Pauline
    comeonfuture.blogspot.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie que cet article te plaise.
      Le flexitarisme est flexible par nature et donc plus accessible. Je suis tout à fait d'accord.

      Supprimer

Articles populaires

Suivez-nous sur Facebook

contact

Image Map