[BLOGGING] Le référencement payant en quelques mots

08:06

sea-seo-plus-de-trafic-vues-mots-cles

On entend beaucoup parler du SEO, le référencement naturel néanmoins il existe aussi le SEA alias le référencement payant. Moins répandu dans le milieu du blogging, il est tout de même appliqué pour gagner du trafic et donc des vues. Allons découvrir le référencement payant mais aussi comment faire pour le mettre en place le plus efficacement possible.

  • Le SEA, ce qu’il faut savoir

Le SEA est mal connu des blogueurs cependant le référencement payant ne coûte pas un rein. Il permet d’acquérir de nouveaux visiteurs ciblés à moindres coûts. De même, le SEA est synonyme d’amélioration de notoriété et de conversions. Son fonctionnement est assez simple même pour les débutants.

  • Le SEA, la méthode

Pour mettre en place une annonce sur l’un des moteurs de recherche de votre choix, la première étape est de définir les mots-clés appropriés à votre blog ou à votre page. Il est important de trouver le mot ou l’expression précise. C’est à ce moment-là que cela se complique. Une fois que vous avez choisi votre ou vos mots-clés à mettre en avant, il est l’heure de rédiger votre texte publicitaire. Enfin, vous fixez le prix à chaque clic sur votre annonce ou à la journée. Le référencement payant fonctionne sur le modèle du Coût par Clic (CPC). Disons que cette méthode est une bonne solution pour se démarquer des autres blogs. Certains blogueurs ont même fait du SEA une stratégie à part entière. Cependant, n’oubliez pas de vous fixer un budget et de le respecter. De plus, une fois votre première campagne lancée, il faut impérativement analyser les statistiques

➧ Critères de réussite d’une campagne publicitaire

Un CPC élevé n’est pas suffisant pour affirmer qu’une publicité est pertinente. Google évoque différents critères : 

- Le taux de clics considérés d’une publicité. Ceci est basé sur la répétitivité de vues de votre annonce. On ne fait pas référence aux clics.  
- Le taux de clics passé de l’URL à afficher. En effet, plus l’URL est regardée, plus le moteur de recherche lui alloue de la qualité et de l’importance.  
- Qualité de la page de destination. Il est impératif que la page soit limpide, claire et accessible pour séduire Google et les internautes.
- Justesse de l’annonce. Votre écrit publicitaire doit être en accord avec les recherches des internautes.

➧ Qui peut réaliser une campagne publicitaire ?

Tout le monde ou presque. Cependant, il est important de prendre en compte votre position géographique, les dépenses ou encore le produit/ service proposé. Même si cela est un article sans vente de produit, est-il intéressant pour les internautes ? Va-t-il susciter la curiosité ? Est-ce un sujet recherché ? Il faut se poser les bonnes questions pour une campagne rentable et efficace.

  • Quelques astuces pour un SEA qui marche


- Avec le référencement payant Google, vous pouvez choisir où sont affichées vos annonces. Il faut être minutieux pour avoir de bons retours. Cela signifie que vous devez connaitre sur le bout des doigts votre cible. Il est donc conseillé au préalable de mener l’enquête. Oui, vous devenez un vrai détective!

- Tout comme sur les réseaux sociaux, l’heure de publication a son importance. Vous pouvez prendre un premier pouls au sein de Google Analytics pour vous faire une idée. 

- Ne vous fixez pas sur un mot clé mais davantage sur des expressions précises. Cela permet d’avoir un plus large panel très ciblé. De ce fait, vous êtes sûr que votre annonce plaira. Prenons l’exemple suivant « beauté ». Vous serez face à de nombreux concurrents tandis que l’expression « beauté cruelty free » n’aura pas le même impact. 

- Enfin, toujours et encore, l’étude des statistiques est la base. A chaque annonce, regardez précisément comment votre cible s’est comportée et de quelle façon vous pourriez avancer. 

Avez-vous déjà eu recours au référencement payant ? Est-ce que cela vous attire ?

achat-mot-cle-google-bing-moteur-de-recherche




Vous aimerez aussi

2 commentaires

  1. Coucou !
    Mon blog étant un pur loisir, j'évite de dépenser trop pour lui. Mais va savoir si je n'aurai pas envie, un jour, d'un tremplin ?
    Bisous

    RépondreSupprimer

Articles populaires

Suivez-nous sur Facebook

contact

Image Map